Réduction de la pollution


C’est un fait indéniable que les moteurs thermiques contribuent à la pollution de notre environnement et que leurs gaz d’échappement sont nocifs pour notre organisme. De plus, ces émanations contribuent au réchauffement de la planète et aux modifications climatiques dont nous commençons déjà à ressentir les effets négatifs.
Les véhicules électriques et électrosolaires permettent de se déplacer sans induire tous ces inconvénients.


Economie de carburant


La hausse incessante du prix du baril de pétrole naturellement répercutée à la pompe pour le consommateur final, implique que se déplacer devient ou va devenir un privilège.
Les véhicules électriques et électrosolaires permettent de diviser le coût de consommation d’énergie – pour une même distance parcourue – environ par 10 pour ce qui concerne les véhicules terrestres et jusqu’à 45 fois pour les bateaux électrosolaires.


Réduction du bruit


Nous vivons dans un univers bruyant, les nuisances sonores faisant parties de notre quotidien pouvant d’ailleurs provoquer des troubles physiques et psychiques. Pouvoir se déplacer en silence représente donc un véritable progrès autant qu’un confort certain.
C’est un des avantages immédiatement ressentis lors de l’utilisation d’un véhicule électrique. Ne pas déranger autrui, profiter au maximum de la nature et respecter son environnement vont devenir très vite des priorités pour chacun d’entre nous.


Entretien réduit


Les moteurs thermiques nécessitent un entretien régulier, souvent important et coûteux en matières premières et en main d’œuvre : vidange, remplacement de courroies, graissage, mise à niveau des liquides et de l’huile, …
A contrario, les moteurs électriques ne nécessitent pas d’entretien spécifique et contribuent ainsi à diminuer de manière très significative le budget lié aux déplacements professionnels et de loisirs.



Seule alternative au pétrole


A ce jour, les véhicules électriques représentent vraisemblablement la seule alternative au pétrole. Il est bien entendu que pour l’instant, il n’est pas question de remplacer tous les véhicules thermiques existants par des véhicules électriques. Cette vision des choses serait par trop utopiste car nous sommes encore confrontés à des problèmes de capacité tant sur le plan de la vitesse que sur le plan de l’autonomie (et ce de manière très variable selon qu’il s’agit de véhicules terrestres ou de bateaux).
Toutefois, compte tenu de la moyenne des déplacements journaliers que nous réalisons en général, les véhicules électriques ont des applications tout à fait appropriées à notre quotidien (déplacements urbains et semi-urbains, loisirs, transports de passagers, ….).

De plus en plus de zones seront interdites au moteur thermique dans le but de préserver de notre environnement : rivières, lacs, plages, parcs nationaux, forêts… autant d’espaces alors accessibles exclusivement aux véhicules propulsés par une source d’énergie électrique.


Plus d'infos Plus d'infos ? Contactez-nous